Coronavirus : Les parcs zoologiques demandent davantage d’aides

SUBVENTIONS Il s’agit de couvrir les charges « incompressibles » liées aux soins continus apportés aux 100.000 animaux hébergés

— 

Un gorille dans un zoo (illustration).
Un gorille dans un zoo (illustration). — Katerina Sulova/AP/SIPA

Retourner à l’article