Coronavirus à Lille : Une soixantaine de jeunes verbalisés lors d’une fête clandestine

EPIDEMIE Les policiers avaient été appelés pour du tapage nocturne en provenance d’un appartement du centre-ville

— 

Refusant d'être à nouveau privés de liberté, des jeunes continuent à faire la fête malgré le confinement.
Refusant d'être à nouveau privés de liberté, des jeunes continuent à faire la fête malgré le confinement. — Canva/20 Minutes

Retourner à l’article