Islam : Le CFCM déplore les « divisions » sur la charte, l’exécutif exclut toute renégociation

RELIGION Trois fédérations membres du Conseil français du culte musulman ont redit mercredi leur opposition à ce texte réclamé par Emmanuel Macron

— 

Chems-Eddine Hafiz, recteur de la Grande Mosquée de Paris et membre du CFCM, ici à l'Elysée. (archives)
Chems-Eddine Hafiz, recteur de la Grande Mosquée de Paris et membre du CFCM, ici à l'Elysée. (archives) — LUDOVIC MARIN / AFP

Retourner à l’article