Après Huawei, c'est au tour de Xiaomi d’être blacklisté par les États-Unis

ESPIONNAGE Mais le changement de président, ce mercredi 20 janvier, pourrait permettre à Xiaomi d’échapper aux sanctions américaines

— 
Après Huawei, au tour de Xiaomi d’être blacklisté par les États-Unis
Après Huawei, au tour de Xiaomi d’être blacklisté par les États-Unis — Geeko

Retourner à l’article