Coronavirus dans le Tarn : Les gendarmes débarquent dans une fête illégale, l’organisatrice sera jugée

TROUBLE-FETE La quadragénaire à l’origine d’un rassemblement festif ce wee-end à Cordes-sur-Ciel sera jugée pour « mise en danger de la vie d’autrui »

— 

Une voiture de gendarmerie. Illustration.
Une voiture de gendarmerie. Illustration. — F. Lodi - Sipa

Retourner à l’article