Procès du rapt de Jacqueline Veyrac : « Je n’ai rien à voir avec cette mascarade », clame le commanditaire présumé

COUR D'ASSISES Giuseppe Serena, que la riche femme d’affaires de la Côte d’Azur avait évincé d’un de ses restaurants, encourt la perpétuité

— 

Le procès doit se tenir jusqu'au 27 janvier
Le procès doit se tenir jusqu'au 27 janvier — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Retourner à l’article