Mort de Pierre Cardin : Le couturier s’est fait une fortune grâce aux licences

ECONOMIE Le couturier français décédé ce mardi a autorisé pendant des décennies des fabricants à apposer son nom sur leurs produits en échange de « royalties »

— 

Pierre Cardin à Théoule-sur-Mer dans les Alpes Maritimes en 2008.
Pierre Cardin à Théoule-sur-Mer dans les Alpes Maritimes en 2008. — Valery HACHE / AFP

Retourner à l’article