Gendarmes tués dans le Puy-de-Dôme : « Il était extrêmement déterminé à faire un carnage… » L’inquiétant profil du tireur

ENQUETE Pratiquant de tir sportif, Frédérik Limol se disait catholique très pratiquant, « voire extrémiste ». Il était adepte des stages de survivalisme, persuadé de la fin prochaine du monde

— 

Une gendarme à Saint-Just, le village où trois militaires ont été tués dans la nuit du 22 au 23 décembre 2020
Une gendarme à Saint-Just, le village où trois militaires ont été tués dans la nuit du 22 au 23 décembre 2020 — OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP

Retourner à l’article