Grenoble : S’estimant « lâchés » par Emmanuel Macron, 132 policiers déposent une demande de rupture conventionnelle

FRONDE S’estimant « lâchés » par Emmanuel Macron, 132 policiers ont déposé une demande de rupture conventionnelle ce lundi matin auprès de la préfecture de l’Isère, à Grenoble

— 

Les policiers manifestent devant lapréfecture de la Haute-Garonne, le 8 décembre 2020.
Les policiers manifestent devant lapréfecture de la Haute-Garonne, le 8 décembre 2020. — B. Colin / 20 Minutes

Retourner à l’article