Loi « sécurité globale » : Associations et syndicats dénoncent des « arrestations arbitraires » pendant la manifestation à Paris

DERIVES A Paris, parmi les 10.000 manifestants selon les organisateurs, moitié moins selon la police, 120 ont été placées en garde-à-vue dont au moins deux journalistes

— 

Quelques milliers de personnes ont manifeste ce samedi, lors de Marche des Libertés, pour protester contre la loi "Sécurité Globale".
Quelques milliers de personnes ont manifeste ce samedi, lors de Marche des Libertés, pour protester contre la loi "Sécurité Globale". — ERIC DESSONS/JDD/SIPA

Retourner à l’article