IVG : Le comité d’éthique ne voit « pas d’objection » à allonger le délai légal

AVIS « Il n’existe que peu, voire pas de différence de risque pour la femme avortant entre 12 et 14 semaines de grossesse », selon le comité consultatif national d’éthique 

— 

IVG : Le comité d’éthique ne voit « pas d’objection » à allonger le délai légal (Archives)
IVG : Le comité d’éthique ne voit « pas d’objection » à allonger le délai légal (Archives) — © Fabrice ELSNER

Retourner à l’article