Affaire des écoutes : Pour l’avocate de Nicolas Sarkozy, il est « impossible de le condamner »

PROCES Jacqueline Laffont a plaidé la relaxe pour Nicolas Sarkozy, jugé pour « corruption active » et « trafic d’influence » dans l’affaire dite des « écoutes de Paul Bismuth »

— 

Paris, le 23 Novembre 2020. Nicolas Sarkozy et son avocate, Jacqueline Laffont, arrivent au tribunal judiciaire de Paris où il est jugé dans l'affaire dite des "écoutes de Paul Bismuth".
Paris, le 23 Novembre 2020. Nicolas Sarkozy et son avocate, Jacqueline Laffont, arrivent au tribunal judiciaire de Paris où il est jugé dans l'affaire dite des "écoutes de Paul Bismuth". — Bertrand GUAY / AFP

Retourner à l’article