Confinement à Toulouse : Au centre de rétention, la « situation ubuesque » de migrants « sans perspectives de sortie »

REPORTAGE Ce lundi matin, la députée LFI de la première circonscription d’Ariège visitait le centre de rétention de Cornebarrieu. L’élue a dénoncé les conditions difficiles de rétention en temps de crise sanitaire

— 

Bénédicte Taurine, députée de la première circonscription de l'Ariège, lors de sa visite le 7 décembre au centre de rétention de Cornebarrieu.
Bénédicte Taurine, députée de la première circonscription de l'Ariège, lors de sa visite le 7 décembre au centre de rétention de Cornebarrieu. — B. Colin / 20 Minutes

Retourner à l’article