« Loi séparatisme » : Marine Le Pen aurait voulu nommer le texte « loi contre l’islamisme »

CIBLER La présidente du Rassemblement national reproche au projet de s’attaquer à l’ensemble de la population

— 

Marine Le Pen, à Hénin-Beaumont le 11 novembre 2020.
Marine Le Pen, à Hénin-Beaumont le 11 novembre 2020. — Sarah Alcalay/SIPA

Retourner à l’article