Mort de Valéry Giscard d’Estaing : La fin d’un septennat marquée par l’affaire des « diamants de Bokassa »

L'OMBRE AU TABLEAU Retour sur l’affaire démarrée le 10 octobre 1979 lorsque le Canard enchaîné révèle que Giscard a reçu en 1973 du président centrafricain une plaquette de 30 carats de diamants

— 

Jean-Bedel Bokassa et Valéry Giscard d'Estaing, en 1975.
Jean-Bedel Bokassa et Valéry Giscard d'Estaing, en 1975. — BONNOTTE JEAN CLAUDE/SIPA

Retourner à l’article