Mort de Valéry Giscard d’Estaing : « Au revoir », « monopole du coeur »… Cinq petites phrases entrées dans l’Histoire

POLITIQUE Décédé mercredi des suites du Covid, l'ancien président de la république s'est illustré par ses réformes... et ses formules bien senties

— 

Valéry Giscard d'Estaing face à François Mitterrand le 10 mai 1974.
Valéry Giscard d'Estaing face à François Mitterrand le 10 mai 1974. — Sipa

Retourner à l’article