Affaire des écoutes : Au procès Sarkozy, il y a toujours de la friture sur la ligne secrète « Paul Bismuth »

PROCES Nicolas Sarkozy est jugé pour « corruption active » et trafic d’influence » dans l’affaire dite « des écoutes de Paul Bismuth »

— 

Paris, le 30 novembre 2020. Nicolas Sarkozy arrive au tribunal judiciaire de Paris où il doit être jugé pour corruption active et trafic d'influence.
Paris, le 30 novembre 2020. Nicolas Sarkozy arrive au tribunal judiciaire de Paris où il doit être jugé pour corruption active et trafic d'influence. — STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Retourner à l’article