Coronavirus : Elisabeth Borne espère une baisse du chômage en 2021

CRISE Même si le deuxième confinement « est un choc », Elisabeth Borne pense « qu’on peut avoir confiance dans la capacité de rebond de notre économie »

— 

Elisabeth Borne, le 23 novembre 2020 à Paris.
Elisabeth Borne, le 23 novembre 2020 à Paris. — Auteurs : CELINE BREGAND/SIPA

Retourner à l’article