Producteur tabassé à Paris : Le préfet de police Didier Lallement écrit aux policiers « Tenez la ligne républicaine »

PROFESSIONNALISME Entre violences policières et manifestations contre la loi « sécurité globale », la police vit des heures compliquées

— 

Le préfet de Paris, Didier Lallement, le 1er août 2020.
Le préfet de Paris, Didier Lallement, le 1er août 2020. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Retourner à l’article