Loi « sécurité globale » : Richard Ferrand opposé à la création d'une commission sur l'article 24

ASSEMBLEE NATIONALE Jeudi, Jean Castex a annoncé la création d'« une commission indépendante chargée de proposer une nouvelle écriture de l’article 24 » de la proposition de loi « Sécurité globale »

— 

Richard Ferrand est président de l'Assemblée nationale depuis 2018.
Richard Ferrand est président de l'Assemblée nationale depuis 2018. — Lionel Urman/Sipa USA/SIPA

Retourner à l’article