General Electrics va supprimer près de 300 postes en France dans son entité « Steam Power »

EMPLOI « Le marché des centrales à charbon est aujourd’hui en rapide déclin à travers le monde, y compris en Europe », souligne la direction de GE

— 

Une turbine à l'usine Belfort de GE.
Une turbine à l'usine Belfort de GE. — WITT/SIPA

Retourner à l’article