Procès Saint-Cyr : « J’ai manqué de force morale »… Le « père » de la promotion reconnaît sa responsabilité après la mort d’un élève

BIZUTAGE Sept militaires de l’école militaire de Saint-Cyr Coëtquidan sont jugés depuis lundi, huit ans après la mort de Jallal Hami

— 

Sept militaires de l'école Saint-Cyr sont jugés à Rennes, huit ans après la mort de l'élève officier Jallal Hami.
Sept militaires de l'école Saint-Cyr sont jugés à Rennes, huit ans après la mort de l'élève officier Jallal Hami. — Loïc Venance / AFP

Retourner à l’article