Loi sur la « sécurité globale » : Non, ces gendarmes n’ont pas retiré leur casque en soutien aux manifestants

FAKE OFF De nombreux internautes ont cru que des gendarmes mobiles avaient retiré leur casque en soutien aux manifestants contre la proposition de loi sur la « sécurité globale », samedi à Paris. En réalité, cela s’inscrit dans une logique de « désescalade de la violence ».

— 

Deux membres de la gendarmerie, à Paris, place du Trocadéro, lors de la manifestation contre le projet de loi "sécurité globale", ce samedi.
Deux membres de la gendarmerie, à Paris, place du Trocadéro, lors de la manifestation contre le projet de loi "sécurité globale", ce samedi. — JEANNE ACCORSINI/SIPA

Retourner à l’article