Coronavirus : Chiens, chats, porcs… Quels risques pour les animaux ?

CONTAMINATIONS Après l’abattage de millions de visons en Europe, dont un millier en France, les scientifiques se veulent (très) rassurants sur le rôle des animaux dans la propagation de l’épidémie

— 

Les chats sont sensibles au coronavirus, mais présentent peu de symptômes.
Les chats sont sensibles au coronavirus, mais présentent peu de symptômes. — Manan VATSYAYANA / AFP

Retourner à l’article