Tout comprendre à l’affaire « Avenir lycéen », l’association suspectée d’avoir été téléguidée pour soutenir Blanquer

EDUCATION Le ministre de l’Education s’est défendu contre les accusations de Mediapart et de « Libération », qui ont enquêté sur cette organisation

— 

Jean-Michel Blanquer, le 12/11/2020.
Jean-Michel Blanquer, le 12/11/2020. — Jacques Witt/SIPA

Retourner à l’article