Presse : Les comptes du « Canard enchaîné » dans le rouge pour la première fois de son histoire

DEPLUME Malgré des abonnements en hausse au premier semestre, l’hebdomadaire satirique subit la liquidation du distributeur Presstalis

— 

Un député lisant le Canard enchaîné (illustration).
Un député lisant le Canard enchaîné (illustration). — CHESNOT

Retourner à l’article