Loi sur la « sécurité globale » : Est-il pertinent de citer l’attentat de Magnanville en exemple, comme le fait Darmanin ?

FAKE OFF Le ministre de l’Intérieur a cité à plusieurs reprises l’attentat de Magnanville en exemple pour justifier le mesure la plus controversée de la proposition de loi sur la « sécurité globale »

— 

Gérald Darmanin à l'Assemblée nationale, le 17 novembre 2020. (illustration)
Gérald Darmanin à l'Assemblée nationale, le 17 novembre 2020. (illustration) — Jacques Witt/SIPA

Retourner à l’article