Coronavirus : Moscou rejette des accusations de cyberattaques contre des laboratoires développant le vaccin

DIPLOMATIE Selon Microsoft, ces attaques viennent de « Strontium, un groupe originaire de Russie, et de deux acteurs nord-coréens »

— 

Vladimir Poutine le 1er juillet 2020
Vladimir Poutine le 1er juillet 2020 — Sputnik/SIPA

Retourner à l’article