Attaque du Thalys : « Il avait 270 munitions sur lui, de quoi tuer 300 personnes… » Le procès d’un carnage évité s’ouvre à Paris

PROCES Ayoub el Khazzani est jugé par la cour d’assises spéciale pour avoir ouvert le feu à l’intérieur d’un Thalys le 21 août 2015, quelques mois avant les attentats du 13-Novembre

— 

La voiture 12 du Thalys, dans laquelle Ayoub El Khazzani a été maîtrisé le 21 août 2015.
La voiture 12 du Thalys, dans laquelle Ayoub El Khazzani a été maîtrisé le 21 août 2015. — PHILIPPE HUGUEN

Retourner à l’article