Poitiers : Dix-huit mois de prison pour un Afghan accusé d’apologie du terrorisme

JUSTICE Accusé d’avoir fait l’éloge de la décapitation de Samuel Paty, un demandeur d’asile afghan a été condamné à 18 mois de prison, assortis d’une interdiction définitive de fouler le sol français

— 

Une salle d'audience dans un palais de justice (illustration).
Une salle d'audience dans un palais de justice (illustration). — Camille Allain / 20 Minutes

Retourner à l’article