Racisme anti-Asiatiques : Une enquête ouverte après des appels à la violence, sur fond de crainte de tensions intercommunautaires

HAINE EN LIGNE L'association des jeunes Chinois de France (AJCF) a lancé l’alerte après que des tweets et messages haineux ont circulé sur les réseaux sociaux contre les Asiatiques

— 

Un dessin condamnant les discours de haine en face du siège de Twitter, à Tokyo (illustration).
Un dessin condamnant les discours de haine en face du siège de Twitter, à Tokyo (illustration). — Nicolas Datiche/SIPA

Retourner à l’article