Intrusion au ministère de Griveaux : Jusqu’à 18 mois de prison requis contre des « gilets jaunes »

PROCES Le tribunal rendra son jugement le 27 novembre

— 

La porte du ministère de Benjamin Griveaux après les dégradations de janvier 2019
La porte du ministère de Benjamin Griveaux après les dégradations de janvier 2019 — LIONEL URMAN/SIPA

Retourner à l’article