Le Qatar regrette les examens gynécologiques forcés après l’abandon d’un bébé

MEA CULPA Les agents de l’aéroport voulaient connaître l’identité de la mère d’un nouveau-né découvert le 2 octobre abandonné dans les toilettes

— 

Un avion de Qatar Airways (illustration).
Un avion de Qatar Airways (illustration). — Matt Rourke/AP/SIPA

Retourner à l’article