Caricatures : Alger dénonce « une campagne virulente » contre l’islam après les propos d'Emmanuel Macron

RELIGION Les déclarations d’Emmanuel Macron sur la liberté de publication de caricatures religieuses continuent de susciter un flot de critiques

— 

Alger fustige
Alger fustige — Sebastian Scheiner/AP/SIPA

Retourner à l’article