Plusieurs sites français victimes de cyberattaques « en défiguration »

HACKES Les personnes à l’origine de ces attaques sont passibles de deux ans à sept ans d’emprisonnement et entre 60.000 euros et 300.000 euros d’amende

— 

Plusieurs sites français ont été touchés par une cyberattaque.
Plusieurs sites français ont été touchés par une cyberattaque. — Jenny Kane/AP/SIPA

Retourner à l’article