Coronavirus à Toulouse : « Si rien ne change, le nombre d’hospitalisations et cas graves aura doublé dans trois semaines »

EPIDEMIE Selon les autorités sanitaires, il y a une aggravation rapide des indicateurs épidémiques qui pourraient d’ici peu se traduire par une saturation des services hospitaliers, notamment à Toulouse

— 

Au sein du service de réanimation du CHU de Toulouse. (illustration)
Au sein du service de réanimation du CHU de Toulouse. (illustration) — F. Scheiber / SIPA

Retourner à l’article