Préservatifs : 50 % ne sont pas conformes à la réglementation, selon la répression des fraudes

ENQUÊTE Seule une des 14 références contrôlées par le DGCCRF s'avère cependant dangereuse pour le consommateur

— 

Un préservatif pour lutter contre les MST.
Un préservatif pour lutter contre les MST. — Stuart Forster/Shutters/SIPA

Retourner à l’article