Attentat à Conflans : Pourquoi le Collectif contre l’islamophobie est dans le viseur du gouvernement

ASSOCIATION Trois jours après l’assassinat de Samuel Paty, le ministre de l’Intérieur a annoncé sa volonté de dissoudre plusieurs associations dont le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF)

— 

Paris, le 19 Octobre. Gérald Darmanin arrive à l'Elysée pour une réunion trois jours après l'attentat de Conflans.
Paris, le 19 Octobre. Gérald Darmanin arrive à l'Elysée pour une réunion trois jours après l'attentat de Conflans. — Ludovic MARIN / AFP

Retourner à l’article