Fukushima : Le gouvernement japonais devrait officialiser le rejet à la mer d’eau contaminée

POLLUTION L’eau est filtrée mais il reste du tritium, seulement toxique pour l’homme à très haute dose

— 

Le nouveau premier ministre japonnais Yoshihide Suga, à la centrale de Fukushima.
Le nouveau premier ministre japonnais Yoshihide Suga, à la centrale de Fukushima. — Pool for Yomiuri/AP/SIPA

Retourner à l’article