Aidants familiaux : Un an après le plan gouvernemental, des Français toujours au bord du « burn-out »

BILAN Depuis la semaine dernière, les aidants qui travaillent peuvent bénéficier d’un congé de trois mois, indemnisé 52 euros par jour pour une personne seule

— 
40% des aidants manquent de temps pour s’occuper de leurs proches.
40% des aidants manquent de temps pour s’occuper de leurs proches. — Getty Images

Retourner à l’article