Birmanie : Un candidat aux élections affiche son homosexualité, une première

OUVERTURE En Birmanie, la loi qui punit jusqu’à dix ans de prison les relations homosexuelles n’est plus appliquée strictement, mais le harcèlement et les discriminations continuent

— 

Myo Min Tun, candidat aux prochaines élections en Birmanie, à Myanmar.
Myo Min Tun, candidat aux prochaines élections en Birmanie, à Myanmar. — Ye Naing Ye / AFP

Retourner à l’article