Coronavirus : Un salarié licencié pour « faute grave » pour être allé travailler après un test

LITIGE Employé de l’office HLM de Mulhouse, il avait averti sa direction aussitôt après avoir été informé que son test était positif

— 

Un test PCR en France (illustration).
Un test PCR en France (illustration). — Michel Euler/AP/SIPA

Retourner à l’article