Coronavirus en Guadeloupe : Plan blanc, renforts et dévouement… Comment l’hôpital fait face à la deuxième vague

EPIDEMIE Depuis une semaine, la Guadeloupe est en zone d’alerte maximale et le CHU, débordé par les patients en réanimation, a reçu des renforts. Une bouffée d’oxygène pour des services en tension

— 

L'ancien réfectoire du CHU de Pointe à Pitre a été transformé en salle  de réanimation pendant la deuxième vague du COVID-19 en Guadeloupe.
L'ancien réfectoire du CHU de Pointe à Pitre a été transformé en salle de réanimation pendant la deuxième vague du COVID-19 en Guadeloupe. — GILLES MOREL/SIMAX/SIPA

Retourner à l’article