Coronavirus : « Epuisés », « dégoûtés par le manque de reconnaissance », des soignants ne veulent plus travailler en unité Covid

EPIDEMIE Nombre de soignants épuisés après avoir été mobilisés en unités Covid au plus fort de la première vague ne sont pas prêts à remettre ça en cas de nouveau pic de l’épidémie

— 

Entre les soignants épuisés de la première vague et ceux qui souffrent du manque de reconnaissance, nombreux sont celles et ceux qui ne sont pas prêts à rempiler en unité Covid en cas de deuxième vague.
Entre les soignants épuisés de la première vague et ceux qui souffrent du manque de reconnaissance, nombreux sont celles et ceux qui ne sont pas prêts à rempiler en unité Covid en cas de deuxième vague. — UGO AMEZ/SIPA

Retourner à l’article