En Norvège, la vie est un long fjord tranquille

Grand Nord En automne, la navigation vers le septentrion se pare de mille feux. Déjà coiffée d’aurores boréales, la nature flamboyante des fjords illumine la croisière

— 

L’express côtier norvégien trouble à peine la surface immobile des fjords. Un voyage féérique de 2.400 kilomètres jusqu’à la frontière russe. Lancer le diaporama
L’express côtier norvégien trouble à peine la surface immobile des fjords. Un voyage féérique de 2.400 kilomètres jusqu’à la frontière russe. — Jean-Claude Urbain

Retourner à l’article