Coronavirus à Toulouse : Mises sur «le banc des accusés», les salles de sport contre-attaquent après leur fermeture

EPIDEMIE Obligés de fermer, les gérants toulousains de ces salles, fédérés au sein d’un collectif, vont attaquer au tribunal administratif

— 

Illustration d'une salle de sports.
Illustration d'une salle de sports. — SINTESI/SIPA

Retourner à l’article