Qui pour contrôler les prisons ? Depuis deux mois, la « vigie » des lieux de détention se fait attendre

CONTRÔLE Occupé pendant six ans par Adeline Hazan, le poste de Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL) n'a toujours pas été pourvu par l'exécutif

— 

Un gardien pénitentiaire ouvre une porte donnant accès aux détenus se rendant aux parloirs de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, le 28/05/2020.
Un gardien pénitentiaire ouvre une porte donnant accès aux détenus se rendant aux parloirs de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, le 28/05/2020. — Lewis Joly/SIPA

Retourner à l’article