Coronavirus à Marseille : « Ça commence à tirer », face à la seconde vague, l'AP-HM manque de bras

EPIDEMIE L’AP-HM cherche à recruter 200 infirmières alors que Marseille fait face à une vague d’épidémie de coronavirus qui ne faiblit pas

— 

Un soignant à Marseille lors de l'épidémie de coronavirus
Un soignant à Marseille lors de l'épidémie de coronavirus — Daniel Cole/AP/SIPA

Retourner à l’article