Coronavirus à Rennes : Le syndicat des cafetiers attaque la préfecture sur la fermeture des bars à 23 h

EPIDEMIE La profession estime que le texte comporte des failles juridiques et « ne règle en rien le problème »

— 

Illustration d'un bar, ici à Rennes.
Illustration d'un bar, ici à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Retourner à l’article