Gironde : Des « décrocheurs » de portraits de Macron condamnés à des amendes en appel

JUSTICE Leur action s’inscrivait dans le cadre d’une campagne nationale pour protester contre « l’inaction » du gouvernement face à « l’urgence climatique »

— 

Une partie des décrocheurs de portraits d'Emmanuel Macron, devant la cour d'appel de Bordeaux, le 16 septembre 2020
Une partie des décrocheurs de portraits d'Emmanuel Macron, devant la cour d'appel de Bordeaux, le 16 septembre 2020 — ANV-COP 21

Retourner à l’article